Peugeot E-Legend laisse entrevoir un avenir électrique et autonome

PARIS – Peugeot s’est inspiré de son dernier concept de véhicule, le E-Legend, qui sera présenté au salon de l’automobile à Paris le 2 octobre.

Le coupé deux portes élégant est prêt pour un avenir électrique et autonome, mais évoque le coupé 504 de style Pininfarina qui a débuté en 1969.

« Nous ne voulions pas refaire la Coupe 504 », a déclaré Gilles Vidal, directeur de la conception Peugeot. « Nous voulions souligner que l’avenir peut être passionnant. Certains aspects et détails le relient au 504, mais ce n’est pas du néo-rétro. »

Les touches qui rappellent la Coupe 504, qui est restée en production jusqu’en 1983, incluent le badge nominatif sur un capot incliné, une garniture noire à la base de la colonne de toit, des ailes de couteau et des proportions globales qui signalent un coupé sportif.

« La longue capuche et le tronc court sont gravés dans l’esprit de tout le monde. C’est une forme reconnaissable », a déclaré Vidal. « Cela pousse le langage des formes dans le futur. » Un indice que le E-Legend n’est pas un remake du numéro 504 se trouve dans la garniture de la colonne de toit.

Un petit écran intégré à la garniture accueille le conducteur par son nom et lui fait savoir que la voiture est prête pour la conduite autonome ou manuelle.

À l’intérieur, la connexion 504 est renforcée par des surfaces d’assise en velours aigue-marine plissées.

Le reste de l’intérieur est un concept purement futuriste, avec un écran enveloppant recouvrant le plancher qui peut être utilisé pour le divertissement, la navigation ou la surveillance des conditions de fonctionnement de la voiture. En mode autonome (ou ce que Peugeot appelle le «bureau»), le volant et l’écran d’instrument se rétractent et les sièges s’inclinent et s’abaissent pour créer un effet de théâtre.

Collaboration technique L’E-Legend est également l’occasion pour PSA Group de présenter sa dernière collaboration technologique avec SoundHound, une société de la Silicon Valley spécialisée dans la reconnaissance vocale. Le concept a été conçu par Nicolas Brissonneau (extérieur) et Christophe Pialat (intérieur).

L’expérience utilisateur globale et l’interface homme-machine (IHM) sont réunies dans le cadre du programme UXCT du groupe PSA, qui comprend des équipes issues d’une dizaine de spécialités telles que l’infodivertissement, l’ergonomie, le codage et la conception sonore. Peugeot ne prévoit pas de produire l’E-Legend, mais les dirigeants ont noté que ses dimensions sont similaires à celles d’une voiture de production normale et que son style est volontairement accessible.

« Nous voulions générer une expérience accessible pour nous et pour nos clients », a déclaré Matthias Hossann, directeur des concept-cars et du design avancé chez Peugeot. « Nous ne voulions pas être littéraux. Nous voulions mettre un frein à la conduite autonome. »

Note cet article
Previous Article
Next Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Twitter